Contrôle Nuisibles 2 bis, rue de la Grande Prairie 02000 Molinchart 06 71 89 44 22
Devis gratuit et personnalisé

Les nuisibles

Contrôle Nuisibles est une entreprise qui lutte contre les nuisibles.

Basée dans le Laonnois, nous nous déplaçons dans tout le département de l’Aisne (02) et les départements limitrophes.

Les rongeurs

La souris grise ou commune

 

Elle a un pelage gris légèrement plus clair sur le ventre. Elle mesure de 7 à 10 centimètres sans sa queue.

Ses excréments mesurent environ 5 millimètres avec au moins une extrémité pointue. Elle est excellente grimpeuse ce qui lui permet de nicher à tous les niveaux des habitations.

Elle vit à l’intérieur comme à l’extérieur. Elle est omnivore, n’a pas besoin de boire beaucoup et elle est principalement nocturne.

Elle peut faire jusqu'à 6 portées comportant de 3 à 10 petits chacune. Ses rongements peuvent faire de gros dégâts sur les boiseries, câbles électriques, isolations, etc.

Elle peut être vectrice de maladies comme la salmonellose, par ses excréments, ou la leptospirose, par ses urines.

 

Le rat noir

 

Il a un pelage généralement foncé presque noir. Il mesure de 16 à 23 centimètres sans la queue, qui est de taille similaire. Ses excréments mesurent environ 15 millimètres. Ses déjections sont étroites, allongées avec au moins une extrémité pointue.

Il est excellent grimpeur et vit plutôt dans les hauteurs comme les greniers ou les mansardes. On le trouve rarement dans les égouts, il préfère les champs et prairies. Il est omnivore et boit beaucoup.Il est nocturne et très méfiant. Comme la souris, il peut faire jusqu'à 6 portées comportant de 3 à 10 petits chacune.

Ses rongements peuvent faire de gros dégâts sur les boiseries, câbles électriques, isolations, etc. Il peut être vecteur de maladies comme la salmonellose, par ses excréments, ou la leptospirose, par ses urines.

 

Le rat brun ou surmulot

 

Il a un pelage fauve à brun sur le dos et gris ou gris-blanc sur le ventre. Il mesure de 19 à 26 centimètres sans la queue, qui est de taille similaire.

Ses excréments mesurent environ 15 millimètres. Ils sont homogènes, lisses avec des extrémités arrondies. Il vit et niche dans des terriers. Il préfère les lieux humides comme les égouts ou les décharges. Il est omnivore et boit beaucoup. Il est actif à l’aube, au crépuscule ou durant la nuit. Il peut faire jusqu'à 6 portées comportant de 3 à 10 petits chacune.

Comme ses congénères, ses rongements peuvent faire de gros dégâts sur les boiseries, câbles électriques, isolations, etc. et peut être vecteur de maladies comme la salmonellose, par ses excréments, ou la leptospirose, par ses urines.

Taupes et campagnols

La taupe

 

Elle est couverte d’une fourrure très souple et dense de couleur grise à noire. Elle mesure de 15 à 20 centimètres.

Elle se nourrit principalement de vers de terre. Elle vit sous terre dans un réseau galeries qui font en moyenne 200 mètres. Elle peut creuser 20 mètres par jour à l’aide de ses pattes.

Elle se déplace rapidement dans les galeries : environ un mètre par seconde.

Elle produit des taupinières qui lui permettent d’évacuer la terre de ses galeries. Une seule taupe peut faire jusqu’à 50 taupinières.

Elle devient plus discrète en hiver mais elle est toujours active. La taupe n’hiberne pas. Elle est solitaire, seules quelques galeries périphériques peuvent être communes à plusieurs individus.

Elle fait une portée par an, de février à mars, comportant de 2 à 6 petits.

Elle occasionne des dégâts dans les gazons, les potagers et les parterres de fleurs.

 

Le campagnol terrestre, rat taupier ou « quatre dents »

 

Il est un rongeur. Son pelage est brun foncé. Il mesure de 12 à 15 centimètres sans la queue.

Il se nourrit de plantes aquatiques, de racines de plantes terrestres et de bulbes. Il vit dans un réseau de galeries qu’il creuse à l’aide de ses dents.

La taille des galeries varient en fonction du nombre d’individus dans la colonie. Il fait des « taupinières » plus petites que celles d’une taupe. Il peut remonter en surface mais uniquement sous les herbages, sous la neige ou pour se déplacer la nuit.

Il fait 4 portées par an de 4 petits en moyenne. Il occasionne de lourds dégâts pour les agriculteurs, en dégradant les prairies et les cultures.

En verger, il peut ronger les racines et la base des arbres fruitiers.

Dans votre potager, il peut réduire à néant vos plantations.

Les blattes ou cafards

La blatte est assimilée pour la majorité des gens à la saleté, ce qui n’est pas le cas car la blatte préfère vivre dans un environnement « propre ».

Omnivore, elle préfère votre cuisine, où elle trouvera de la nourriture en abondance. Elle est principalement nocturne mais en cas de forte infestation on peut en apercevoir la journée.

Elle se cache dans les coins chauds, à l’abri du jour et à proximité d’un point d’eau. Elle affectionne particulièrement l’arrière des réfrigérateurs mais on en trouve régulièrement dans l’ensemble des appareils électroménagers, dans les placards, les plinthes…

Ses excréments sont porteurs de pathogènes, et s’ils entrent en contact avec nos aliments, leur consommation peut provoquer des gastroentérites, des diarrhées et autres types d'infections intestinales.

 

La blatte germanique

 

Elle est petite en taille : de 13 à 16 millimètres. Elle est marron avec deux points noirs derrière la tête.

Elle se reproduit plus vite que les autres blattes, elle est donc la plus présente en France. Elle possède des ailes qui ne lui servent à rien, mais sait très bien grimper.

 

La blatte orientale

 

Elle mesure de 18 à 29 millimètres, de couleur noir foncé et brillante. Elle est parfois confondue avec d’autres insectes.

C’est la deuxième espèce de blattes rencontrée en France. Elle ne vole pas non plus, et grimpe mal, ce qui explique qu’on la trouve principalement au sol.

 

La blatte américaine

 

Elle est la plus grosse des blattes présentes en France, mais c’est l’un des insectes rampant les plus rapides. Le mâle mesure environ 40 millimètres. La femelle est plus petite.

Elle est mauvaise grimpeuse. Elle possède des ailes qui ne lui servent pas pour voler mais elle peut planer d’un point haut vers le bas.

Guêpe, frelon, bourdon

L’une de ces espèces a élu domicile dans votre logement ou ses environs ? Comment les identifier ?

 

L’abeille domestique

 

Elle est de couleur brune ce qui la différencie de la guêpe qui est jaune et noire. La Reine mesure de 15 à 20 millimètres de long et les ouvrières entre 11 et 13 millimètres.

L’abeille domestique est une espèce protégée.

Si vous constatez que des abeilles ont élu domicile chez vous, veuillez contacter un apiculteur qui fera le nécessaire pour récupérer l'essaim.

 

Le bourdon terrestre

 

Il est l’un des plus communs de nos bourdons, on peut le reconnaitre assez aisément, il est noir, avec une bande jaune sur le thorax, une autre en haut de l’abdomen, et l’extrémité blanche.

La reine mesure de 20 à 23 millimètres et les ouvrières de 11 à 17 millimètres.

Les bourdons forment des colonies annuelles sous terre qui peuvent abriter plusieurs centaines d’individus. Les mâles, que l’on reconnait à leurs antennes plus longues, apparaissent généralement en été. Ils ne piquent pas, seules les femelles ont un aiguillon qui leur sert à se défendre et à pondre.

 

La guêpe

 

Elle est de couleur jaune et noire, elle mesure de 11 à 19 millimètres.

Elle fait son nid dans des cavités du sol, mais aussi dans les habitations, toujours dans un endroit assez obscur et abrité de la pluie. Le nid semble être en « carton » jaunâtre et peut atteindre 50 centimètres de diamètre.

Plusieurs espèces existent. La plus répandue est la guêpe commune, qui se distingue par une tache noire en forme de T sur la face. Elle se rencontre partout, principalement d’avril à octobre.

C’est une espèce réputée assez agressive.

 

Le frelon européen

 

Il est noir et roux. La reine mesure entre 25 et 35 millimètres, les femelles mesurent entre 18 et 24 millimètres et les mâles entre 21 et 28 millimètres.

Sa réputation est surfaite, car contrairement à ce que l’on pourrait penser, il est moins agressif qu’une guêpe. Si la piqûre du frelon est plus douloureuse que celle d’une guêpe, elle n’est pas plus dangereuse.

Une colonie peut contenir environ mille frelons, son nid est de couleur brunâtre et peut atteindre 60 centimètres de diamètre.

 

Le frelon asiatique

 

Il est brun et noir avec quelques touches de jaune sur les extrémités des pattes et un anneau sur le thorax. Il fait la taille d’une grosse guêpe de 17 à 30 millimètres.

Il n’est ni plus agressif ni plus dangereux par sa piqûre que son cousin européen.

Il est apparu dans le Sud Est de la France au milieu des années 2000 et en Picardie en 2015. Son nid sphérique fait 70 à 90 centimètres de diamètre, il est construit en hauteur ce qui le rend difficile à voir.

La puce

Elle mesure de 1,5 à 4 millimètres. L’espèce la plus fréquente en France est la puce de chat, mais il y a environ une quinzaine d’espèces sur le territoire français.

Tout comme la punaise de lit, elle se nourrit de sang, mais contrairement à elle, ses proies peuvent varier : elle passe de vous à vos animaux domestiques indifféremment…

Ses piqûres provoquent des démangeaisons.

Elle ne transmet pas de maladie à l’homme, mais elle peut véhiculer le petit ténia aux chats et chiens.

La punaise de lit

Elle est de couleur brune et rouge à l’âge adulte et fait de 4 à 5 millimètres, ce qui la fait ressembler à une lentille cuite.

Elle ne vole pas mais peut grimper sur presque tous les types de supports.

Elle se nourrit de sang, principalement la nuit pendant votre sommeil, d’où son nom. Ses piqûres sont généralement groupées et causent très souvent des démangeaisons.

Elle se cache principalement dans les matelas, sommiers et têtes de lit, mais peut aussi se dissimuler dans les moindres recoins qui se trouvent à proximité de son lieu de repas : plinthes, prises électriques, plancher, meubles, trous dans les murs…

Elle passe par plusieurs stades d’évolution mais a besoin de se nourrir pour se développer. Elle ne transmet pas de maladie à l’homme.

Vous souhaitez en savoir plus ?

 

N'hésitez pas à nous contacter, nous sommes à votre écoute.

Contact

Certification biocides N°007308
2 bis, rue de la Grande Prairie02000 Molinchart

06 71 89 44 22

Contact
Actualités
Témoignages
  • avis avis avis avis avis

    "entreprise efficace et pro intervention rapide faite en 24h sur un nid de..."
    Seve Cerceau Verquere
  • avis avis avis avis avis

    "Personne très compétente. Efficacité et rapidité. Je..."
    Sophie Ramette
  • avis avis avis avis avis

    "Très bon travail. Réactivité d'intervention. Le nid de guêpes a disparu. Beaucoup d'explications rassurantes. Je..."
    Audrey Lep
  • avis avis avis avis avis

    "Appel en fin de matinée, intervention 16h30 !! personne très pro, explications claires et intéressantes concernant l'intervention et aussi les frelons.. Franchement ne pas hésiter à l'appeler....."
    Delphine Caron
  • avis avis avis avis avis

    "intervention rapide et efficace monsieur tres pro et tres..."
    Marie raboin
  • avis avis avis avis avis

    "Passage chez nous dés le lendemain de notre appel téléphonique. Monsieur trés gentil qui sait donner les explications recherchées. Je recommande cette entreprise..."
    Valérie L
  • avis avis avis avis avis

    "Intervention rapide, avec beaucoup d’explications. Personne gentille et..."
    Annabelle Lhotte
  • avis avis avis avis avis

    "Super boulot je le..."
    Alexis Oizel
  • avis avis avis avis avis

    "Personne agréable et compétente. Donne de bons conseils et bon travail ! Je recommande..."
    Seb Mar Ltq
  • avis avis avis avis avis

    "Très sérieux, de bons conseils et efficace ! Je conseille vivement..."
    Elodie Snowrain
  • avis avis avis avis avis

    "Personne très professionnelle, beaucoup de conseils et d explications. Très aimable. Merci beaucoup. Je vous le..."
    Marie Christine Jez
  • avis avis avis avis avis

    "..."
    Catherine Guner
  • avis avis avis avis avis

    "J'avais deux nids de guêpes dans mon toit,et dans la partie creuse d'un parpaing,l'intervention a été rapide et efficace,fini les..."
    Martin Régis